On est sauvage comme on peut

Création le 2 février 2019 au Festival de Liège

« Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. » René Char
« Le surréalisme est la surprise magique de trouver un lion dans un placard là où on était sûr à trouver des chemises. » Frida Kalho

Ça pourrait être un fait divers. Thomas fait une dépression. Léa, sa compagne, pour le sortir du trou, organise un repas avec des amis, Marie, Antoine et Sami. Ils auraient voulu que le repas scelle un retour à la normale, mais c’est tout l’inverse qui va se passer, tout bascule avec fracas. Thomas annonce qu’il va mourir et demande qu’on le dévore. C’est l’histoire tragicomique de personnages d’un drame bourgeois qui aspirent à être des héros tragiques. Chacun à leur manière, de façon solitaire et secrète, ils sont hantés par un appétit de vie, un appétit d’ogre! En eux, hurle une exigence qu’ils peinent à faire taire : que la vie soit superbe, pleine de troubles et de lions.


Une création du Collectif Greta Koetz | Avec : Marie Bourin, Antoine Cogniaux, Sami Dubot, Thomas Dubot, Léa Romagny | Régie générale : Nicolas Marty | Construction décors et costumes : Atelier du Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Production Collectif Greta Koetz en coproduction avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles | MARS – Mons Arts de la Scène | La Maison de la Culture de Tournai | la Coop asbl et Shelter Prod | Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Service du Théâtre (CAPT) | Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge, de l’ESACT, «Tremplin Pépites & Co» – L’ANCRE/Charleroi, le Festival de Liège, le Festival «Ecoles de passage» – Metz, Résidence – Théâtre des Doms Avignon.

Les 2 et 3 février : Festival de Liège
Le 21 février : Factory I Focus jeune création – Liège
Les 24 et 25 février : Jeunes Pousses I Regard sur l’émergence belge francophone contemporaine – MARS Mons Arts de la Scène