Marie Alié / Marie Bourin / Antoine Cogniaux / Sami Dubot / Thomas Dubot / Antoine Herbulot / Alice Laruelle / Nicolas Marty / Nicolas Payet / Léa Romagny

Dans un petit conte assez connu, le philosophe Arthur Schopenhauer nous racontait que nous sommes comme des porcs-épics en hiver. Nous avons le besoin et le désir de nous rapprocher les un.e.s des autres pour nous réchauffer, pour donner du sens aux choses, pour affronter les vicissitudes de la vie etc… Mais si nous nous rapprochons trop nous finissons par nous blesser avec nos piques. Ainsi nous devrions nous tenir à une juste distance… assez près pour avoir un peu de chaleur mais pas trop pour ne pas nous blesser, et cette distance est dure à tenir évidemment parce qu’un peu plus de chaleur ne nous ferait pas de mal.

Nous ne savons pas si le dilemme du porc-épic se règle par une affaire de juste distance, et nous ne savons pas s’il est très sage de prendre conseil auprès de Schopenhauer en matière de relations sociales, tant il est connu que c’était un méchant monsieur, aigre et solitaire, qui n’avait d’affection que pour les chats et les petits chiens. Mais il y a bien quelque chose qui nous parle dans cette histoire de dilemme du porc-épic. Oui, notre besoin de communauté a quelque chose de douloureux et oui, nous ne cessons pas de nous piquer les un.e.s les autres en tentant de nous prodiguer un peu de chaleur et de lutter contre le froid de l’hiver.

 

Dans un petit conte assez connu, le philosophe Arthur Schopenhauer nous racontait que nous sommes comme des porcs-épics en hiver. Nous avons le besoin et le désir de nous rapprocher les un.e.s des autres pour nous réchauffer, pour donner du sens aux choses, pour affronter les vicissitudes de la vie etc… Mais si nous nous rapprochons trop nous finissons par nous blesser avec nos piques. Ainsi nous devrions nous tenir à une juste distance… assez près pour avoir un peu de chaleur mais pas trop pour ne pas nous blesser, et cette distance est dure à tenir évidemment parce qu’un peu plus de chaleur ne nous ferait pas de mal.

Nous ne savons pas si le dilemme du porc-épic se règle par une affaire de juste distance, et nous ne savons pas s’il est très sage de prendre conseil auprès de Schopenhauer en matière de relations sociales, tant il est connu que c’était un méchant monsieur, aigre et solitaire, qui n’avait d’affection que pour les chats et les petits chiens. Mais il y a bien quelque chose qui nous parle dans cette histoire de dilemme du porc-épic. Oui, notre besoin de communauté a quelque chose de douloureux et oui, nous ne cessons pas de nous piquer les un.e.s les autres en tentant de nous prodiguer un peu de chaleur et de lutter contre le froid de l’hiver.

 

Marie Alié / Marie Bourin / Antoine Cogniaux / Sami Dubot / Thomas Dubot / Antoine Herbulot / Alice Laruelle / Nicolas Marty / Nicolas Payet / Léa Romagny